Voir et être vu

La nuit et au crépuscule, la visibilité est très réduite. Sur le chemin de l’école, l’enfant piéton (ou à vélo ou trottinette) est donc peu visible pour les conducteurs et les risques d’accidents augmentent. Habillé normalement, avec des vêtements plutôt sombres, un enfant n’est visible qu’à 30 mètres par un automobiliste dans des conditions normales de circulation. Or, à 50 km/h, il faut compter environ 25 mètres pour qu’une voiture s’arrête.
 
visibilité enfants
 
C'est donc dans le but d'améliorer la visibilité des élèves sur leurs trajets du matin et du soir que la police municipale de Malestroit sensibilisera les collégiens à la nécessité de se rendre visible lorsqu'il fait sombre : vêtements clairs, gilets réfléchissants, éclairage...
 
Pour appuyer les échanges avec les jeunes et leur apporter un élément de sécurité supplémentaire, Nolwenn Gousset et Fabrice Le Gal ont distribué des brassards rétroréfléchissants,offerts par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). Ils étaient à la rencontre des élèves le mercredi 30 novembre au Collège Yves Coppens puis au Collège Saint-Julien pour conseiller les élèves et contrôler leurs dispositifs.
 
 
IMG 20221130 080041 104 web
 
 
TOP